Le cahier de vacances, lequel choisir pour mon enfant ?

Dans cet article, vous trouverez le cahier de vacances correspondant à votre enfant, mais également des conseils. En effet, ces moments sans stress sont idéaux pour mettre en place de nouvelles habitudes qui désamorceront    d’éventuels conflits au moment délicat des devoirs. Vous trouverez ces astuces en fin d’article.

Pour ou contre le cahier de vacances ?   

Chaque année, de nombreux articles relancent le débat. Les parents sont-ils pour ou contre les fameux cahiers de vacances ? Il y a ceux qui s’insurgent « Laissez les enfants tranquilles pendant les vacances ! » et ceux qui s’inquiètent « Il doit rattraper son retard » ou « ne pas oublier ».

Ce débat me fait toujours sourire. Pourquoi poser la question aux parents ? Vous avez déjà vu un enfant remplir un cahier de vacances contre son gré ? Au mieux, il fera la moitié de la première page. Au final, que le parent soit pour ou contre n’a aucune importance puisque c’est l’enfant qui décide s’il veut ou non d’un cahier de vacances.

Le parent qui achète un cahier de vacances doit-il être lapidé en place publique ?

Je plaisante à peine car à une époque où écrire et lire devient un effort surhumain (et pas seulement pour les enfants !), certains adultes crient au scandale devant un enfant ‘travaillant’ sans obligation scolaire ! Ils sont persuadés que cet enfant ne peut pas y prendre plaisir ! Ils ont oublié (ou pas connu ?) le simple plaisir d’écrire et de réussir un exercice.

Les enfants chanceux, dont les parents ont à cœur de ne pas laisser la console de jeux ou la télévision faire office de moniteur de vacances, ont de nombreuses heures pour de multiples activités. Ainsi, l’enfant a le temps de batifoler dans la nature, de s’adonner à des activités manuelles, jardinières, scientifiques, artistiques, de visiter musées et fermes ET de rêver ET de remplir un cahier de vacances. Parce que non, un enfant possédant un cahier de vacances n’est pas enfermé dans sa chambre durant deux mois !    

Les avantages du cahier de vacances.

Le cahier de vacances est une aide précieuse pour amener l’enfant vers l’autonomie. Il apprend à « travailler » (réfléchir) pour le plaisir, sans la pression habituelle de l’école. L’enfant avance à son rythme, quand il le décide. Trop d’enfants ont pris l’habitude de mettre leur cerveau sur « off » dès la sortie de l’école. Ils ne sont pas autonomes car ils associent réflexion à travail et travail/devoirs à pénible. Et ce manque d’autonomie devient un vrai problème au collège. C’est en primaire que cela s’apprend (pas au collège quand le taux d’hormones explose !). Et les cahiers de vacances sont parfaits pour cela. Quel que soit le style du cahier, il entretiendra ou développera la motivation et l’autonomie chez l’enfant. Et ces deux qualités sont indispensables dans les apprentissages. Laissez l’enfant gérer son temps et surtout ne l’envoyez pas faire son cahier de vacances comme il « fait ses devoirs ». Si vous constatez au bout de 2-3 semaines qu’il a du mal à s’y mettre, vous trouverez des astuces en fin d’article pour l’aider l’air de rien. 

Quel est le meilleur cahier de vacances ?

Les cahiers de vacances, c’est comme les parfums de glace : chaque été, le choix s’accroît. On hésite entre la nouveauté et la valeur sûre. Et pourquoi pas les deux ? 
Dans cet article, je vous présente des cahiers dits de vacances, d’activités ou d’énigmes. Certains sont consistants, d’autres sont ludiques et décalés.
Mais le meilleur restera celui qui plaira à votre enfant et ne sera pas abandonné en deux jours. C’est pourquoi il est important qu’il le choisisse lui-même. Ce qui ne vous empêche pas de subtilement l’orienter.  

LISTE DES CAHIERS DE VACANCES TESTÉS : 

J’ai classé les titres selon leur contenu. Les liens vous amèneront vers une présentation détaillée. Ainsi, cet article sera complété chaque année sans alourdir le texte.
Un clic sur l’image ouvre l’article correspondant. 

– Pour les maternelles :  

2 cahiers d’activités Montessori pour les 4, 5 et 6 ans

2 cahiers d’activités Montessori pour les 4 – 6 ans

– Pour les primaires, les trois premiers styles de cahiers présentés comportent tous les niveaux du cp au cm2 (et entrée en 6e).

Le cahier de vacances pour bien réviser toutes les matières :

cahier de vacances passeport cp au ce1

Passeport, le préféré des parents.

Le cahier de vacances déguisé en roman :

Les incollables pour réviser le cp

Une histoire pour réviser (math, français).

Le cahier de vacances sous forme d’énigmes 

cahier les petites énigmes et cahier l'énigme des vacances

Cahiers d’énigmes du cp à la 6°

Un guide de voyage en guise de cahier de vacances. 

Visiter la Normandie avec son enfant

Pour nourrir la curiosité et la motivation (dès 7 ans)

Et le cahier de vacances numérique ?

Je sors mon joker sur tout ce qui est numérique pour les enfants de primaire. Je vous détaillerai dans un futur article pourquoi j’ai une dent contre les activités (même pédagogiques) sur écrans, mais je pense que la plupart d’entre vous en ont une petite idée. Surtout si vous avez des plus de 8 ans autour de vous. Il y a une grosse différence entre recevoir une fois par mois un magazine numérique (comme par exemple Toboclic pour les petits) et un cahier de vacances numérique qui incite l’enfant à se connecter beaucoup plus souvent. Or, les vacances, c’est justement l’occasion de s’aérer le cerveau loin des pixels.

Le cahier de vacances a été abandonné en route ?

Attendez le mois d’août, l’enfant aura davantage le sentiment de se préparer pour la rentrée que de travailler pendant les vacances. Installez-vous à ses côtés, non pour le surveiller mais pour montrer l’exemple. Faites un sudoku, des mots croisés ou tout autre activité écrite (pas sur ordinateur si possible ou en le positionnant de telle sorte que l’enfant ne voit pas l’écran pour ne pas être distrait). N’intervenez que s’il réclame votre aide.
Petit conseil, grande utilité : si votre enfant passe une page en déclarant « Je comprends rien ». Faites-lui relire l’énoncé à voix haute et demandez-lui quel mot il n’a pas compris dans l’énoncé. Parfois, un simple détail le bloque. Par exemple, si en classe, il a l’habitude de « barrer » un mot et que l’énoncé demande de « rayer » un mot…

Le cahier de vacances, un allié… pour le parent.

Votre enfant n’est pas autonome et les devoirs scolaires sont sources de conflits ? Dans un premier temps, faites comme décrit précédemment. Ce petit moment durant lequel l’enfant réfléchit aux côtés du parent permet à ce dernier d’accompagner l’enfant de manière détendue. C’est donc l’occasion de modifier les rapports parent-enfant. Moins stressé par le temps, sans obligation, l’enfant choisit l’ordre des activités. Il débutera ainsi par ce qu’il réussit le mieux et sera en confiance pour avancer peu à peu vers ce qui est plus complexe pour lui. Profitez-en pour mettre en place des petits trucs, des règles de comportements de l’enfant et du parent pendant ce temps de ‘travail ensemble’. Le but étant de transformer ces moments délicats en moments de complicité pour améliorer les futurs ‘temps des devoirs’ durant l’année scolaire. Par exemple, promettez-lui de ne plus lancer « Mais réfléchis un peu ! » lorsqu’il bloque et en contrepartie, il accepte de ne pas se décourager et de regarder avec vous du côté des memos. Concrètement, présentez-lui la partie « aide-mémoire math et français » du Passeport (ou d’un autre cahier avec un bon aide-mémoire) comme le joker à utiliser pour se débloquer. Un peu comme s’il avait le droit de regarder les corrigés sans avoir la réponse toute cuite.

Petit rituel à mettre en place en vacances pour une rentrée sereine.

La modification des rapports conflictuels demande du temps et les vacances sont parfaites pour cela. C’est avant la rentrée que les nouveaux rituels doivent être intégrés. Voici un petit rituel (mouvements physiques associés à un exercice cérébral très simple) qui plaît bien aux enfants. Ce petit exercice permet à l’enfant de se calmer en 2 mn. La première fois, enseignez-le à l’enfant au moment de se mettre au lit, puis avant de s’installer pour une activité au bureau (que ce soit pour réfléchir avec un cahier d’activités ou simplement dessiner, l’idée est d’intégrer le rituel).  Cette habitude deviendra une alliée précieuse plus tard, au moment des devoirs). LIEN vers l’article expliquant l’exercice

En conclusion, le cahier de vacances est l’ami des enfants et des parents ! 
Et pour aller plus loin, voici l’article spécial DEVOIRS SANS STRESS ! 

Cet article vous a donné de bonnes idées ? Partagez-le !  
Enregistre-moi sur Pinterest :
Bien choisir le cahier de vacances

Pour vos commentaires ou vos pensées du jour, c'est ici